Un tableau de Basquiat vendu à 110,5 millions de dollars

C’est un record pour le peintre américain : un de ses grands tableaux fut vendu aux enchères à 110, 5 millions de dollars.

Un grand tableau (1,83m sur 1,73 m) fut vendu hier jeudi 18 mai aux enchères organisées par Sotheby’s à New-York. Le prix de départ était de 57 millions de dollars. Deux potentiels acheteurs s’embourbent dans un duel d’offre : le premier présent dans la salle avançait une proposition de 97 millions. Le second, qui suivait la vente par téléphone, a offert 98 millions auxquels il faut ajouter les frais et les commissions.

« Ce grand tableau  qui représente une tête noire inquiétante sur fond bleu azur, a été adjugé après plus de dix minutes d’enchères, une durée très inhabituelle »,  a révélé Le Monde avant de poursuivre : « Le précédent record datait de mai 2016. Un autre tableau sans titre, gigantesque (2,38 m sur 5 m) avait atteint 57,2 millions de dollars lors d’une vente de la maison Christie’s ».

Jean Michel Basquiat n’en est pas à son premier coup : le batteur du célèbre groupe rock Metallica, Lars Ulrich, a mis la main sur une peinture de Jean-Michel Basquiat pour la somme de 14 millions de dollars dans une vente aux enchères à New York. La maison Christie’s a mentionné que l’enchère pour Untitled (Boxer) avait dépassé la pré-estimation de plus de 12 millions de dollars. Le tableau, peint en 1982, montre un boxeur aux larges épaules avec les poings dans l’air sur un style graffiti.

Né d’une mère portoricaine et d’un père haïtien en 1960, Basquiat démontre dès son plus jeune âge un intérêt très prononcé pour l’art.  Sa mère, attirée par le monde artistique, l’amène fréquemment visiter les musées new yorkais afin de pousser son talent ainsi que son intérêt. Le jeune Basquiat est un passionné de dessin.

Facebook Comments
Share
Share
Share