La chargée d’affaires des États-Unis en Haiti lance une pique à Trump?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au troisième lundi de janvier aux États-Unis, les américains honorent la mémoire du pasteur Martin Luther King Jr., figure emblématique de la lutte pour les droits civiques dans le monde.

2018 marque la première commémoration du « Martin Luther King Day » sous l’ère Trump, chef d’Etat secoué par une vague de propos discordants et dont la politique est « jugée raciste » par plus d’un.

En Haïti, la Chargée d’Affaires de la mission américaine, Mme Robin Diallo a trouvé une manière subtile d’envoyer un message pouvant implicitement être compris comme adressé à son président Donald John Trump.

Sur Twitter, elle a repris ce lundi un extrait du discours « I have a dream », 28 août 1963, de Martin Luther King qui disait « attendre le jour où les gens ne seront pas jugés par la couleur de leur peau, mais par le contenu de leur caractère ». Une photo d’elle en train d’embrasser son conjoint « black » sur la joue, illustre ce message à l’allure de répartie.


Tenant compte de sa fonction de Chargée d’Affaires en Haïti depuis aout 2017, également des vagues d’émotions qu’ont provoqués les récents commentaires scatologiques de son président Donald Trump, une telle réaction n’aurait pu passer comme une lettre à la poste.

Il convient de rappeler que suite aux propos insultants de Trump, 12 janvier dernier, Mme Robin Diallo a été convoquée par le ministre des Affaires étrangères, M. Antonio Rodrigue.

(Ci-dessous l’intégralité du discours en français.)