Jovenel Moïse lance la construction du nouveau Palais national

Spread the love

Comme annoncé, le président Jovenel Moïse a procédé ce vendredi 12 janvier, à la pose de la première pierre de la construction du nouveau palais national. Le choix de cette date est tout un symbole pour le pays qui commémore le 8ème du séisme qui a fait des milliers de morts et détruit plusieurs édifices dans la capitale – y compris le palais présidentiel – en 2010.

« Par cette initiative qui marque un moment important dans le grand projet de reconstruction du pays, le gouvernement entend  réhabiliter la fierté haïtienne et redonner espoir aux citoyens », explique une note publiée sur la page Facebook de la présidence à cet effet.

Le président du Sénat, Joseph Lambert, le président de la Chambre des députés, Gary Bodeau, et également la Vice-présidente de la Cour de cassation, Wendell Coq Thélot se sont joints à Jovenel Moïse à cette occasion où il en a appelé à la solidarité de tous les citoyens citoyenne « afin de recouvrer notre dignité et de reconstruire Haïti ». « L’heure est venue de reconstruire notre pays et nous voulons prendre notre destin en main », a-t-il déclaré.

En avril 2017, le chef de l’Etat a installé  le Groupe de Travail et de Réflexion sur la Reconstruction du bâtiment historique du Palais National. Ce groupe avait pour mission entre autres de retrouver et analyser le plan architectural de l’ingénieur Georges Baussan ; organiser le débat d’orientation et le concours pour définir le parti architectural pour la reconstruction du palais ; définir le plan, le programme et élaborer les termes de références de l’étude de la reconstruction du palais.

Clément Bélizaire, coordonnateur de cette structure, cité par la présidence a expliqué que le futur édifice présidentiel qui sera bientôt érigé, sera une construction moderne équipée des dernières technologies, notamment en matière de sécurité. Il a ajouté, poursuite la note, que le nouveau palais national sera reconstruit sur le modèle de celui édifié en 1912 par l’architecte Georges Baussan.

À cet effet, un concours a été lancé et un jury composé d’experts dans différents domaines a été constitué pour choisir le meilleur projet.