Un membre d`ASEC agressé par le délégué départemental du Nord

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cap-Haïtien, vendredi 12 janvier 2018 ((rezonodwes.com))–Junior Petigny, membre d`ASEC de Petite-Anse, dans la cité christophienne, accuse le délégué départemental du Nord, Antonio Jules de l`avoir agressé physiquement, jeudi en milieu de journée, à l`intérieur du local abritant le bureau du Directeur Départemental des Travaux Publics, Transports et Communications (TPTC), Allan Louis, au Cap-Haïtien.

Selon l`élu de Petite-Anse, Antonio Jules et lui s`étaient croisés au moment où il était allé rencontrer le directeur du TPTC. Brusquement, le délégué départemental lui a asséné un terrible coup de poing au dos tout en l`invectivant et en l`accusant d`être l`un de ceux qui ont traîné son nom dans la boue avec des allégations de détournement des fonds pour l`assainissement de la ville.

« Malgré mes protestations et devant mon refus de lui adresser la parole, le délégué a poursuivi ses actes d`agression en me bousculant en présence du directeur Louis. Puis, il a demandé aux policiers UDMO qui l`accompagnaient de me jeter dehors apres avoir confisqué mon badge », s`est plaint Petigny qui affirme avoir, il y a un mois, révélé à la presse que les CASEC, ASEC et Délégué de Ville n`ont pas reçu de chèques depuis sept mois et que le délégué départemental Antonio Jules n`a pas décaissé pour eux les fonds pour l`assainissement de leurs zones.

Junior Petigny exige la restitution de son badge et se demande ce qu`il serait advenu d`un simple citoyen, quand il pense à ce qu`il a enduré, en tant qu`élu du peuple, entre les mains du délégué départemental et de ses agents de sécurité.

Laisser un commentaire