Visite de l’ambassadeur de France à Cité Soleil

Spread the love

Le rêve d’implanter une bibliothèque moderne dans la commune de Cité Soleil, semble-t-il, va plus vite que la musique. Déjà plus de 7.000 ouvrages collectés en moins d’une année, selon les chiffres communiqués par les responsables, environ 3.925 donateurs à la solde de l’initiative jusqu’à présent. Ce projet marquerait-il un autre tournant dans la vie culturelle, éducative et sociale du plus grand bidonville d’Haïti?

Le mouvement solidaire Konbit Solèy Leve, annonciateur du projet Konbit Bibliyotèk Site Solèy, a accueilli ce jeudi 18 janvier l’ambassadeur de France en Haïti, Elizabeth Beton-Delegue en marge de la 50ème et 51ème semaine de collecte de fonds, d’ouvrages et d’autres matériels pour la construction de la bibliothèque.

Cette visite qualifiée d’historique par les responsables, s’inscrit dans la ligne d’un partenariat en perspective avec l’Ambassade de France en Haïti depuis décembre dernier. Au cours de la 2ème Assise de la coopération décentralisée franco-haïtienne en Haïti auxquelle nous avions assisté, chaque commune de la République française a fait don d’un livre symbolique à la Bibliothèque, explique Louino Robillard, l’un des initiateurs du projet. Au total, la Bibliothèque a recensé 103 livres venus directement de la France, ajoute-il.

Sur la place Fierté au quartier de Brooklyn, à Cité Soleil, lieu qui abritera cette bibliothèque, M. Beton-Delegue s’est dit comblée de satisfaction en assistant à la mise en place d’un pareil projet. C’est une grande source d’inspiration pour les autres communautés en Haïti dans la façon de mobiliser les ressources pouvant favoriser le développement, a avancé l’ambassadeur qui promet de renforcer son plaidoyer auprès des résidents français vivant en Haïti ou ailleurs pour qu’ils s’y impliquent durablement.

Plus tard, elle s’est rendue à l’« Ecole Petit Cœur de Jésus, un établissement mixte qui scolarise près de 700 élèves du préscolaire à la 9e fondamentale et où notre compatriote, sœur Paësie, anime des activités récréatives et éducatives pour protéger les jeunes de la violence ».

 

À Cité Soleil, toutes les franges de la population se mobilisent pour mettre en terre les semences d’un pareil projet. Cette bibliothèque rendra la connaissance et l’information accessibles à tous, favoriser la recherche, et surtout pour notre cas, réduire la délinquance juvénile, la grossesse précoce, l’élimination de violence communautaire, etc. via la lecture et d’autres activités, consentit Robillard.

 

En apparence, la matérialisation du projet Konbit Bibliyotèk Site Solèy se trouve à vue d’œil. Toutefois, après renseignements, sur la somme de 30 millions de Gourdes escomptée pour son implémentation, seulement 3.5 millions reposent actuellement dans les caisses du mouvement.

En amont, le projet s’étendra sur 16 centièmes de terre offerts par la mairie de Cité Soleil. En aval, les initiateurs comptent desservir tous les 34 quartiers de la Cité. Leur slogan : « Un livre, 2 livre, 3 livres, 4 livres … 5 gourdes, 10 gourdes, 1000 gourdes An nou fè konbit » (Un livre, 2 livres … mettons-nous ensemble).