Wyclef à la Jamaïque pour supporter un « fundraising pour Hospital for Children »

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mega-star haïtienne Wyclef Jean est à Kingston depuis le début de l’année en vue de participer le samedi 6 janvier, à un grand concert de charité que donne son ami le natif de la Jamaïque, Shaggy, en l’honneur de « Bustamante Hospital for Children »

Kingston, mercredi 3 janvier 2018 ((rezonodwes.com)).-C’est un « Big support« , titrait mardi en page de couverture « The Jamaica Observer« , l’un des quotidiens à fort tirage de l’île mondialement réputée pour sa musique-reggae, annonçant la participation de notre star internationale à ce concert de levée de fonds pour soutenir un hôpital pour enfants, à la Jamaïque.

Par son geste et le fait d’être venu ici à la Jamaïque, a laissé entendre le quotidien de Kingston, « Wyclef Jean souligne l’importance du concert de charité de Shaggy ».

En effet, l’artiste haïtien de renommée mondiale, avec un album platinum, est venu apporter son plein soutien au spectacle qu’organise Shaggy and Friends, dans le but d’amasser le plus d’argent possible pour créer un fonds visant à améliorer l’état des soins de santé prodigués aux enfants malades par Bustamante Hospital for Children, en Jamaïque.

« C’est important de se montrer; par exemple, si vous faites la promotion d’alcool ou d’une entreprise de téléphonie cellulaire, vous allez vous présenter » a déclaré Wyclef Jean au journal Jamaica Observer pour expliquer sa présence sur la terre natale de Bob Marley.

Le fundraising est une noble et juste cause, a-t-il ajouté, précisant qu’il peut lui aussi toujours compter sur Shaggy à 100% au cas où il entreprendrait de telles initiatives en Haïti. Le musicien qui porte les couleurs d’Haïti sur la scène internationale, a, par ailleurs, signalé qu’il fut l’un des premiers à doter Haïti d’un CT (computed tomography) ou scan machine.

« Parfois, cinq centimes vont faire une grande différence« , a souligné Wyclef Jean (44 ans), l’ancien candidat malheureux à la présidence d’Haïti en 2010 qui avait, par la suite, apporté son plein soutien à Michel Martelly en 2011, et ironiquement, à Jude Célestin en 2015 contre Jovenel Moise, assurant la continuité des Tèt Kalé.

script async src="//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js">

Rappelons que la candidature de Wyclef, a été rejetée par le CEP Gaillot/Opont pour, nous citons, « n’avoir pas domicilié au pays pendant 5 années consécutives« . Néanmoins, sous la houlette des sénateurs sortants Youri Latortue et Joseph Lambert, en 2011, Laurent Lamothe qui n’avait pas non plus résidé au pays « pendant 5 années consécutives » ni versé un seul sou à la DGI à l’instar de Jack Guy Lafontant, allait devenir Premier-ministre. Par la suite, les ex-sénateurs Latortue et Lambert étaient nommés « conseillers spéciaux » de l’ex-président Michel Martelly n’étant plus dès lors, devenu aux yeux de Lambert « un éléphant dans un magasin de faïence« .

Wyclef nous propose ci-après une idée de sa tournée musicale pour l’année 2018 en cours, à commencer par Monclair (New Jersey), le 9 février prochain. Une tournée qui prendra fin le 28 mars en Californie, après avoir fait escale à Saratoga Springs (New York), le 2 mars en revenant de Boston la veille et St Petersburg en Floride, le 18 février 2018.

Laisser un commentaire