Carnaval : la Protection Civile s’adresse aux utilisateurs de drones

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

S’il est vrai que le carnaval est une fête qui rassemble un grand nombre de personnes, il est d’autant plus nécessaire que les risques d’accidents doivent être pris en compte. De ce fait, la Direction de la Protection Civile (DPC) qui, vraisemblablement, ne veut pas passer loin de sa mission protectrice réitère depuis quelques jours sa volonté d’accompagner la population durant la période carnavalesque.Source:LoopHaiti.com

« Cette année encore, nos volontaires participent pleinement aux interventions préventives et de secours d’urgence », lit-on récemment dans un message de la DPC.

En effet, les messages de préventions de la Protection Civile sont très remarqués sur les réseaux sociaux, notamment celui qui relate les conseils de sécurités relatifs à l’utilisation des drones sur le champ de mars. Des drones dont la plupart des médias se servent pour la retransmission du carnaval.

Les recommandations sont ainsi formulées par la DPC : « Volez dans les limites de portée du modèle de drone disponible ; faites atterrir les drones à partir de 30% de charge de batterie ; ne volez pas au-dessus des espaces stratégiques, comme le Palais national ».

Aussi il s’avère nécessaire que les pilotes de drones évitent de « survoler directement la foule, les chars et les stands », selon la DPC qui, en ce sens, veut que le filmage soit effectué « à au moins 10 pieds au-dessus de leur niveau sans aller au-dessus de 50 pieds d’altitude ».

Dans le souci d’éviter les accidents qu’une mauvaise utilisation de ces engins peut provoquer, la Direction de la Protection Civile exhorte leurs utilisateurs à respecter ces principes jusqu’à la fin des « trois jours gras ».