Crise à Pedernales : Le président dominicain réagit

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le président dominicain, Danilo Medina, a réagi face à la situation qui se déroule actuellement à Pedernales où les résidents haïtiens de cette région sont menacés par un groupe de Dominicains. Danilo Medina a exigé un renforcement de la sécurité à la frontière, plus précisément entre Pedernales et Anse-à-Pitres.

« Le président a ordonné un plus grand contrôle militaire par rapport à la situation dans Pedernales où des ressortissants haïtiens sont menacés », a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Miguel Vargas Maldonado, qui revenait d’un voyage en Amérique du Sud. L’information a été partagée par le journal dominicain Listin Diario.

Ce matin plusieurs Haïtiens à qui un groupe d’extrémistes dominicains ont donné un délai de 24 heures pour laisser le territoire de Pedernales sont revenus massivement à Anse-à-Pitres. Ils ont «tous » été accusés après le meurtre d’un couple dominicain survenu dans la localité le 20 février dernier.

Plusieurs soldats dominicains ont été effectivement remarqués très tôt ce matin sillonnant la frontière par voie terrestre et aérienne.

Laisser un commentaire