Les prix des produits locaux ont augmenté en Haiti selon le PAM

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a publié un bulletin sur l’évolution des prix des denrées alimentaires de base et du carburant prenant en compte 67 pays pour le quatrième trimestre de 2017 (octobre à décembre). Cette dernière analyse démontre une hausse des céréales locales par rapport aux produits importés qui ont, eux-mêmes baissés.

Les prix locaux des céréales ont dépassé les chiffres du troisième trimestre, plus particulièrement dans les pays touchés par l’ouragan Irma en septembre dernier. Le prix du riz local a grimpé de 23% de même que les semoules de maïs (23%). Dans le Nord le riz a observé une hausse de 68%. Les semoules de maïs département affichent un taux de 16% tandis que dans le Nord-ouest ils ont augmenté de 18%.

En revanche, les prix à l’importation trimestriels sont restés stables ou ont diminué après l’appréciation de la monnaie nationale par rapport au dollar américain. Le prix de la farine importée a diminué de 9% farine, le sucre de 11%. L’huile végétale, quant à elle, a connu une légère augmentation de 1%.

Il faut également signaler que Haïti fait partie de la liste des pays où le coût du panier alimentaire de bases a été modéré d’octobre à décembre 2017. Les autres pays qui complètent la liste sont, entre autres, l’Équateur, le Nicaragua, la République dominicaine et le Pérou.

Au niveau mondial, le prix réel du maïs a été à un niveau faible de 119 $US/mt, avec seulement une légère variation par rapport au troisième trimestre de 2017 (T3-2017) et par rapport à l’exercice précédent et l’année précédente.

Le prix réel du riz est resté relativement stable au quatrième trimestre (T4) en hausse de 6% par rapport au quatrième trimestre de 2016. Les stocks mondiaux de riz en fin de cycle ont atteint leur plus haut niveau depuis 2000/01, avec la Chine qui conserve 66% des stocks.

À la suite d’accords étendus conclus par les principaux pays producteurs de pétrole pour limiter la production, le prix réel du pétrole brut a augmenté par rapport au trimestre précédent.

Laisser un commentaire