Un député haïtien victime d’un accident sur la Route Nationale #1

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le tracé reliant le département du Nord-ouest au reste du pays est connu sous le nom de « la route de la mort ». Titre qui lui a été octroyé vu son état piteux et les innombrables accidents qu’il a occasionnés.
Ce lundi, le député Jean Mary Forestal a fait l’expérience en sortant victime d’un accident de la route qui a failli lui être fatal. Au niveau d’Aubert (3e section communale de l’arrondissement de Port-de-Paix), sa voiture principale a percuté un objet crevant deux de ses pneus, a-t-il confié ce mardi après-midi à la rédaction de Loop Haïti.

 

Il s’agissait de sa voiture principale et son conducteur l’a échappé belle, rassure le président de la commission Justice à la Chambre basse et membre de la structure APH (Alliance des Parlementaires pour Haïti), le groupe majoritaire pro-présidentiel constitué de 70 Députés.

Lui, il se trouvait à bord d’une Nissan Patrol qui sert de back-up. À un certain moment, il a demandé à son conducteur de s’arrêter pour attendre l’autre voiture qu’il a n’a pas entendu depuis un bon bout de temps. Ce qui l’a contraint à faire demi-tour pour aller observer ce qui s’est passé. Parmi les neuf personnes qui se trouvaient à bord de ce tout terrain, l’on dénombre une seule égratignée.

L’élu de Port-de-Paix n’y va pas par quatre chemins pour pointer du doigt l’état cahoteux de la route nationale #1. « La route est lamentable », tranche le parlementaire qui entend renforcer son plaidoyer auprès de l’exécutif afin d’engager les travaux au plus vite.

Me Forestal espère assister à la construction de cette route avant la fin du quinquennat de Jovenel Moise. Toutefois, il garde des réserves par rapport à la lenteur des travaux et du nombre de kilomètres de bétonnage qu’il reste à faire.

script async src="//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js">

Laisser un commentaire