🔴 Guerrier Henri LIVE / Boukante Lapawòl – Prezidan Opozisyon an pral pale

By | February 13, 2021
https://youtu.be/07Fp5UKkz4I

Le 7 février dernier, date de fin de mandat constitutionnel de Jovenel Moïse, votre département d’Etat prétend à tort, que le mandat de l’inculpé touche à sa fin le 7 février 2022 et à charge pour lui, d’organiser les joutes électorales. Par cette prise de position en apparence naïve mais partisane, votre gouvernement se fait interprète du droit constitutionnel haitien, sans nul doute, une aberration de trop au regard du droit international public. Il va s’en dire et dans le strict respect de notre souveraineté, qu’il revient aux institutions haitiennes et à elles seules, le pouvoir d’interpréter le texte constitutionnel.


En réalité, contrairement à mes croyances, le silence complice de votre administration dans le basculement de mon pays vers une dictature sanguinaire, laisserait entendre que votre administration inscrit sa politique étrangère  dans les pas de votre prédécesseur. Si tel est bien le cas Monsieur le président, j’ai bien peur que mon pays, sous vos yeux passifs et ceux de la communauté internationale, ne bascule dans une crise dont les contours pourront éventuellement nous échapper. 


Monsieur le président, les États-Unis d’Amérique, chantre de la démocratie mondiale ne devrait sous aucun prétexte, cautionner un pouvoir criminel, faisant de la mauvaise gouvernance, des assassinats politiques, de la manipulation de masse, du kidnaping contre rançon et de la gangsterisation du pouvoir politique, une mode de gouvernance. Nous sommes en droit d’attendre mieux, beaucoup mieux d’un gouvernement dit démocrate.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *