Abraham-Lincoln-Manifestasyon-Anbasad-Ameriken-Manifestasyon

By | February 8, 2021

Le pouvoir exécutif a annoncé avoir déjoué une tentative d’un Coup d’État contre le « président » Jovenel Moïse » ce 7 février. En effet, dans des appels « téléphoniques » enregistrés diffusés sur les réseaux, le chef de securité du palais national, Dimitri Hérard et l’Inspectrice Générale la PNH Marie Louise Gauthier ont clairement révélé qu’ils ont été contactés par le Département D’État pour planifier le renversement du locataire du palais national.

Dimitri Hérard, dans une conversation « téléphonique » avec un individu identifié au nom de Philippe, arrive à négocier l’arrestation de Jovenel Moïse aux prix des promesses d’argent, de grade et de poste. » W ap jwenn grad nan anbasad la epi w ap jwenn anpil lajan, lajan ki lou pou konte”, a promis Philipe à Dimitri Hérard.

Sous l’insistance de Dimitri Hérard, au cours de cette négociation, Philippe a mentionné le nom de l’Ambassade Américaine qui lui a donné un accusé de réception afin d’exécuter ce mandat.

Dans une autre conversation « téléphonique », avec l’IG de la PNH, Marie Louise Gauthier, le chef de sécurité du palais national, Dimitri Hérard avoue que des employés du Département d’État l’ont déjà contacté pour planifier certaines choses contre Jovenel Moïse. « Ils m’ont contacté, c’est pourquoi j’attendais ton appel », a lancé Dimitri Hérard à madame Gauthier.

Malgré les noms de l’Ambassade Américaine et du Département d’État ont été cités dans cette série d’audio qui tourne en boucle sur les réseaux sociaux, aucune note jusqu’à présent, de la part de ces institutions, n’est pas encore publiée pour clarifier l’affaire. Pourquoi ce silence ? Est-ce réellement un plan concocté par le département d’État via l’Ambassade Américaine dejoué par l’Exécutif ou un montage émanant du palais national avec Jovenel Moïse ?

SOURCE. TRIPFOUMI

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *