Ascoli FC International Haiti crie à l’aide pour prendre part à une compétition internationale

By | January 28, 2021

Ascoli Football Club International Haiti doit participer au Club Champions League aux États-Unis le 13 février 2021. Ayant déjà remporté une fois cette compétition, l’équipe se trouve incapable à répondre à ses dépenses pour le voyage, a fait savoir l’un des responsables ce 27 janvier 2021. En ce sens, il appelle la société haïtienne à l’aide pour aller hisser le drapeau national aux yeux du monde entier.

Ce club sportif a déjà remporté cette compétition en 2017, nous dit Blanchard St-Val, son manager international. Cette année, il a été invité à y prendre part à nouveau. Mais le hic, c’est que l’équipe n’a pas les moyens de répondre aux dépenses qui s’élèvent à 25 000 dollars américains, regrette le manager. Une délégation de 25 personnes devra quitter le pays le 11 février prochain en direction des États-Unis mais jusqu’à date, le projet est bloqué. De ce fait, M. St-Val appelle à la bonne volonté et à la générosité des haïtiens pour permettre à cette équipe qui s’entraine nuit et jour au Centre Sportif l’Espoir Haïti d’aller concrétiser ce rêve.

«Nous sommes à environ 15 jours de la compétition et notre participation est encore dans l’impasse», se plaint le manager. «Nous avons écrit à La Présidence, La Primature et le Ministère des Sports à ce sujet. Seule La Présidence nous a répondus pour nous annoncer que cela ne leur intéresse pas», poursuit-il tout en rappelant que leur déplacement concerne tout le pays puisque l’équipe va reprensenter Haïti. Pour cela, il invite tous ceux qui voulent leur donner un coup de main à contacter l’équipe au +509 38 41 9400 ou au +509 3362 0123.

Si Haïti connait des jours sombres liés à la conjoncture politique, il faut croire que la participation dlAscoli Football Club International à cette compétition serait un atout pour rappeler au monde entier le bon côté d’Haïti. Et s’il s’en sort à nouveau champion, cela ferait incontestablement notre fierté. D’où la nécessité d’unir nos forces et nos moyens et de soutenir ces jeunes dans ce projet ô combien louable.

SOURCE: TRIPFOUMI

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *