Coup d’Etat en Haïti : un juge à la Cour Suprême jeté en prison sur ordre de Jovenel Moise, un usurpateur de fonction

By | February 8, 2021

Il est difficile de savoir pour l’instant combien de personnes qui seront assassinées ce dimanche par le pouvoir de facto PHTK.

Jovenel Moise est un usurpateur d’identité expérimenté qui a su décrocher un contrat juteux Petro Caribe en se faisant passer pour un Ingénieur civil.

Dimanche 7 février 2021 La situation politique s’est nettement détériorée en Haïti avec l’arrestation dimanche matin, sur ordre du président de facto Jovenel Moise, d’un juge à la Cour de Cassation – ou Cour Suprême aux Etats-Unis -.

Me. Yvikel Dabrezil, l’un des trois juges de la Cour Suprême en lice, susceptibles d’assurer la transition au départ inconditionnel de Jovenel Moise, à l’issue de son mandat constitutionnel, le 7 février 2021, a été arrêté tôt dimanche matin sous l’accusation de « complot contre la sûreté intérieure de l’Etat« . Un état, pourtant en faillite depuis l’arrivée de Jovenel Moise au Palais National, avaient même dénoncé des dirigeants dominicains.

« Nou arete kèk endividi« , a déclaré le dictateur dans une brève déclaration à la presse avant de s’envoler vers Jacmel, pour, selon lui, donner le ton au carnaval régional, en plein milieu d’une pandémie faisant au moins 246 morts et infectant plus de 11 000 personnes.

Jovenel Moise, un usurpateur d’identité expérimenté qui a su décrocher un contrat juteux Petro Caribe en un acte de fraude déplorable, après avoir usurpé le titre d’Ingénieur civil, s’est retrouvé depuis dimanche matin à la tête de l’Etat d’Haïti, sans provision constitutionnelle.

Joseph Lambert va-t-il exiger la libération immédiate du juge Dabrezil ou va-t-il se complaire dans les actes de répression entamés depuis samedi soir par le président de facto Jovenel Moise ?

SOURCE: REZONODWES

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *