FLASH! Joe Biden di manda Prezidan Jovenel Moise ap fini 7 Fevirye 2022

By | February 6, 2021

Comment peut-on parler d’état de droit et d’environnement pacifique quand les Nations-Unies par la voix du Secrétaire Général reconnaissent que le renforcement des gangs en les fédérant est un succès politique du BINUH, tout en passant sous silence le sort des citoyens-nes victimes de ces gangs fédérés par le BINUH ? Comment parler de dialogue national inclusif entre Haïtiens quand le BINUH et le Core Group font tout ce qu’ils peuvent pour contraindre le peuple haïtien à accepter le fait accompli de la dictature qui se met en place avec l’aide des Nations-Unies ?

Pour rappel, M. Jovenel Moise, poulain de M. Michel Martelly (2011-2016), s’est arrangé comme son mentor pour ne jamais organiser d’élections durant tout son quinquennat (2016-2021). En stratège tyrannique et malveillant, il a manœuvré depuis 2018 pour être seul maître à bord. Le cycle électoral de renouvellement des institutions garant de l’Etat de droit qui aurait du voir le jour deux années après son entrée en fonction n’a jamais eu lieu. 

Dans un tel cadre, est-il compréhensible que le Système des Nations Unies vienne non seulement parler d’élections – alors que le mandat de l’actuel pouvoir prend fin constitutionnellement le 7 février 2021 (dans quatre jours) – mais pousse la provocation jusqu’à approuver le décaissement de fonds pour une structure bancale, contestée et sans légitimité cherchant à usurper le rôle de Conseil Electoral?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *