Jovenel Moise passé pour un menteur devant un officiel américain qui n’a cru un seul mot du plan avorté de « l’atteinte à sa vie »

By | February 8, 2021

Jovenel Moise essaie de créer des événements, à l’instar de François Duvalier, pour tenter de maîtriser une situation.

Dimanche 7 février 2021–Jovenel Moise, un usurpateur de titre, selon un rapport de la Cour des Comptes sur la dilapidation des fonds de Petro Caribe, n’inspire confiance à personne et ses dernières déclarations sur une présumée atteinte à sa vie, sont mises à rude épreuve par un parlementaire américain.

« Sans aucune preuve à l’appui de ses allégations de conspiration d’atteinte à sa vie, Moïse prouve ce que mes collègues et moi avons évoqué« , a indiqué le Congresman américain Andy Levin soulignant à l’encre rouge qu’ « il n’y a aucune chance de la tenue d’élections réelles, d’établissement de démocratie réelle ou de responsabilité réelle tant que celui-ci reste au pouvoir« .

Sans ambiguïté, le Représentant de la Chambre basse américaine, Andy Levin, à l’instar du CSPJ, le prélat catholique, l’association des Barreaux d’Haiti et autres entités considère que le dimanche 7 février 2021 marque péremptoirement la fin de mandat constitutionnel de l’apprenti-dictateur Jovenel Moise.

« Je suis profondément attristé mais pas surpris que Moïse ait intensifié sa campagne anti-démocratique avec l’arrestation massive de fonctionnaires de l’opposition et d’autres personnes en ce qui devrait être son dernier jour de mandat« , a signalé le US Congresman dans son tweet de dimanche après-midi sur la situation chaotique en Haïti, le pays le plus pauvre de l’hémisphère occidentale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *