Le CEP-Dermalog publie son Calendrier des opérations électorales 2020-2022

By | January 8, 2021
Le CEP-Dermalog publie son Calendrier des opérations électorales 2020-2022
Le CEP-Dermalog publie son Calendrier des opérations électorales 2020-2022

La République Bananière des Caraïbes se définit de plus en plus chaque jour en même temps les haitiens deviennent plus pauvres qu’ils ne l’étaient avant l’arrivée de l’apprenti-dictateur Jovenel Moise qui connaît deux « Deuxième Lundi de Janvier » sans ouverture de séance parlementaire. Celui-ci qui a trainé le pays dans un « shithole », continue malgré tout d’exacerber le peuple miserable d’Haïti, en attente d’un procès equitable sur le plus grand détournement de fonds publics jamais enregistré dans le pays.

Jour « J » – 30La chronique d’un massacre annoncé par le pouvoir !

Jeudi 7 janvier 2021 – sans légitimité, le CEP (Conseil Électoral Provisoire) installé illégalement par Jovenel Moïse sans prestation de serment a rendu public sa première oeuvre qui n’est rien d’autre qu’un calendrier des opérations électorales pour l’année 2021.

Le CEP de (l’ex) défenseure des droits humains, Guyrlande Mesadieu, va vite en besogne. Le calendrier prévoit l’inscription des partis et regroupements politiques le 8 mars prochain sans indiquer sous l’égide de quelle constitution des joutes seront organisées.

Décidément, Mesadieu ne perd rien pour attendre. Un premier tour des élections législatives et présidentielles devrait se tenir le 19 septembre prochain, faisant fi de la date du dernier dimanche de novembre prôné par la Constitution de 1987.

Le deuxième tour des élections législatives, présidentielles et locales est fixé pour le 21 novembre 2021. La publication des résultats définitifs est prévue entre le 17 décembre 2021 et le 22 janvier 2022. Le grand écart!

Guyrlande Mésadieu, présidente de facto de ce CEP surnommé à juste titre CEP-Dermalog par la population, a rappelé la publication dans le journal officiel de la République d’Haiti, Le Moniteur, d’un décret référendaire préparant la voie à la réalisation d’une journée de vote pour l’adoption par la population d’un projet de constitution en préparation par un comité présidentiel.

Une constitution qui semble avoir été déjà rédigée et adoptée puisque suivant ce calendrier électoral, les autorités savent déjà que dans la constitution, il y aura un président et non un roi, un empereur, un premier ministre ou un grand serviteur de la Nation.

Cette constitution déjà rédigée et adoptée en secret indique que l’élection présidentielle sera un scrutin majoritaire à deux tours et non uninominal à un tour.

Gageons que les noms des élus se trouvent, il y a belle lurette au fond des poches des grands ténors de ce régime démocratique à la Jovenel.

Enfin, ce référendum devrait se tenir le 25 avril 2021. Mais, il y a toujours un mais sur la route des trop gourmands…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *