Que personne ne touche au « Ti rès manda » de Jovenel Moïse

By | February 6, 2021

Le président de la République est actuellement dans le département du Nord-est, plus précisément à Fort-Liberté. Son déplacement est en rapport avec sa campagne de « kouran 24 sou 24 ». Il en a profité pour réaffirmer à tous ceux qui veulent bien l’entendre que son mandat prendra fin en 2022.

« Ti rès la se pou pèp la ». Ce slogan déjà connu de plus d’un, Jovenel Moïse l’a repris pour s’adresser à ses adversaires politiques. Il s’agit d’un « ti rès manda qui dérange », a-t-il scandé par-devant une foule immense.

Vainement, le locataire du Palais national a tenté de faire accepter son discours sur la fin de son mandat pour 2022. « Vous n’aviez pas peur des 4 années précédentes, alors pourquoi avoir peur d’une seule petite année », a-t-il demandé indirectement à ses opposants.

Malgré le nombre incalculable de ses promesses non tenues, Jovenel Moïse n’arrive toujours pas à s’en passer. Ainsi, 5 ans après, on a encore droit à ce même être à la silhouette filiforme, qui, micro en main, promettait monts et merveilles à une population exploitée, en novembre 2016.

À croire que Jovenel Moïse se considère encore en campagne électorale. Alors que l’opposition politique annonce des journées de tension partout dans le Pays du 5 au 7 février prochain, la date fatidique marquant la fin du mandat constitutionnel de Jovenel Moïse selon l’article 134-2 de la constitution haïtienne.

SOURCE: TRIPFOUMI

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *